L'identité danoise avant tout

Célèbre pour sa généreuse protection sociale, le Danemark se révèle aussi, c’est moins connu, un pionnier des politiques anti-immigration. Terrifié à l’idée que la crise des réfugiés ne submerge l’Etat-providence, le pays a conçu une politique d’austérité asilaire qui fait consensus. C’est que l’égalitarisme à la danoise repose sur conception très exclusive de l’identité nationale.

Blurred placeholder image Danemark Books
Malgré sa présence dans l'espace Schengen, le Danemark procède à des contrôles aléatoires aux abords de ses frontières.© Arne List

Dans tous les pays d’Europe, la crise des réfugiés syriens soumet les milieux politiques à une pression intense. En Pologne, les électeurs ont porté au pouvoir un parti de droite dont le leader, Jarosław Kaczyński, déclare que les migrants introduisent en Europe «des maladies dangereuses» et «différents types de parasites».

En France, lors des élections régionales de décembre, certains candidats socialistes se sont retirés pour soutenir les candidats de droite et empêcher le Front national de l’emporter. 

Même l’Allemagne, qui a accueilli en 2015 plus de 1 million de demandeurs d’asile, a dû reculer face à la révolte montante au sein du propre parti de la chancelière Angela Merkel et aux viols du Nouvel An à Cologne, imputés à des hommes d’origine nord-africaine.

Et puis il y a le Danemark. Cette petite et riche démocratie scandinave de 5,6 millions d’habitants est, selon la plupart des classements, l’un des pays les plus ouverts et les plus égalitaires au monde. Les disparités de revenus et le taux de pauvreté y sont parmi les plus faibles des nations occidentales.

Connu pour avoir des villes au bilan carbone quasi neutre, des soins et des études supérieures gratuites pour tous, des chauffeurs de bus payés comme des experts-comptables, célèbre pour défendre vigoureusement les droits des homosexuels et les libertés, sans oublier sa solide culture du débat, le pays est depuis longtemps un modèle de social-démocratie envié.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 50 cts, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe