Le meilleur du slow journalisme francophone

Sur abonnement ou en payant le prix que vous voulez par article, trouvez la formule qui vous convient.

Formules d'abonnement ↗

Evadez-vous de votre quotidien grâce à trois nouvelles histoires originales et exclusives chaque semaine.

Découvrez Sept →

Corps en guerre: les viols collectifs (3/4)

Dans l'îlot de stabilité encerclé de pays en guerre qu'est le Somaliland, une violence insidieuse persiste en toute impunité contre le corps silencieux des femmes. Peu à peu, les victimes parlent et réclament justice. Ce récit en quatre parties a été récompensé en 2017 par le prix Immigration Journalism de la French-American Foundation et en 2018 par le premier prix du concours Eco-reportages organisé par le Club de la presse de la Drôme.

La fin du mo(n)de nomade? (2/4)

Peuple de pasteurs nomades, les Somalilandais sont parmi les premières victimes du réchauffement climatique qui décime leur bétail et les force à rejoindre les villes. Les solutions existent, mais quand l’aide arrive il est souvent déjà trop tard. Ce récit en quatre parties a été récompensé en 2017 par le prix Immigration Journalism de la French-American Foundation et en 2018 par le prix du concours Eco-reportages organisé par le Club de la presse de la Drôme.

Marcello Dell'Utri: un citoyen au-dessus de tout soupçon (1/3)

En 1992, Paolo Borsellino, procureur de Palerme, me fait des révélations sur les liens qui unissent Berlusconi et la mafia. Il va très loin. Trop loin? Deux mois plus tard, il est assassiné. En avril 2014, un citoyen italien au-dessus de tout soupçon, bras droit du Cavaliere, est extradé du Liban où il s’est réfugié pour échapper à la justice italienne. Mis en cause dans l’interview de Paolo Borsellino, il était l’un des hommes les plus puissants de la péninsule. Récit d’une traque de plus de vingt ans et décryptage d’un scoop qui a marqué la vie de Marcello Dell’Utri et… la mienne.

Somaliland, terre de déplacés de guerre (1/4)

Balancés d’un conflit à l’autre, des milliers de Somaliens, d’Ethiopiens et de Yéménites finissent par s’échouer au Somaliland, pays en devenir dont les habitants sont eux-mêmes de récents déplacés de guerre. Là, ils survivent dans une paix teintée de dénuement. Ce récit en quatre parties a été récompensé en 2017 par le prix Immigration Journalism de la French-American Foundation et en 2018 par le prix du concours Eco-reportages organisé par le Club de la presse de la Drôme.