Blurred placeholder image Denis Robert Charlie Hebdo
Denis Robert en 2012.© DR

Charlie Hebdo: Denis Robert dénonce un détournement

Ecrivain et journaliste, Denis Robert a enquêté sur les coulisses de Charlie Hebdo pour en extraire une histoire nauséabonde qu’une formidable machine essaie de censurer. Rencontre autour de son livre Mohicans.

Putain Denis, qu’est-ce qui t’a pris? T’étais sur le point d’y arriver. Encore quelques toiles, un ou deux bouquins, une BD et un film et hop ça y était; t’étais sorti d’affaire, de l’affaire Clearstream. 

Une saloperie qui t’a pourri la vie une décennie durant. Les huissiers qui débaroulent chez toi avec le laitier, les flics, les juges, les avocats, les procès. Mais merde quoi, regarde ce qu’ils ont fait de ta vie.

Tout ça pour quoi? OK tu t’es fait Clearstream, la banque des banques, la blanchisserie des blanchisseries, tu t’es payé le système des chambres de compensation en trois bouquins et deux films. Résultat: 63 procédures judiciaires. 

Comme si ça ne suffisait pas, on pique tes dossiers, on les triture, on trafique les listes, on y ajoute des clients. Que du beau linge. Ça fait le tour de la France. Je te raconte pas le bordel. 

Boum! Re-procès. Ça flingue dans tous les coins. Un président de la République accuse un ancien Premier ministre de «complicité de dénonciation calomnieuse, recel de vol, recel d’abus de confiance et complicité d’usage de faux» et menace de le pendre à un «croc de boucher».

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 50 cts, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe