Sept 31 Couverture Sept 31 Couverture
Sept mook est le trimestriel de notre site sept.info. Notre magazine-livre est disponible sur notre boutique en ligne et dans toutes les bonnes librairies et les kiosques de francophonie. © Sept.ch SA

Nous n’allons pas nous laisser abattre...

La crise de la Covid-19 aurait pu nous couler. Et c’est là que vous avez répondu présents, chères lectrices, chers lecteurs. Vos dons, nombreux et conséquents, les abonnements de soutien que vous avez souscrits, les mooks cadeaux que vous avez offerts à vos proches nous ont permis de tenir le choc. Merci!

Vous avez été nombreux à répondre à notre appel lancé en mars 2020. La tempête provoquée par la crise sanitaire menaçait alors de submerger notre projet éditorial. Car, même si nous avons atteint notre équilibre économique au début 2019, nous restons encore et toujours fragiles en termes financiers.

Pour nous, la situation était grave. Les événements et autres festivals qui nous permettent d’entrer en contact avec de nouveaux abonnés et de nous faire connaître ont été annulés. Les librairies qui vendent nos Sept mook avaient fermé leurs portes. Les kiosques tournaient au ralenti. Certains de nos annonceurs remettaient à plus tard leur partenariat.

Et c’est là que vous avez répondu présents, chères lectrices, chers lecteurs. Vos messages durant ces semaines de quarantaine, vos dons, nombreux et conséquents, les abonnements de soutien que vous avez souscrits, les mooks cadeaux que vous avez offerts à vos proches nous ont permis de tenir le choc tout en diminuant néanmoins notre rythme de production durant plusieurs semaines.

Alors merci, merci du fond du cœur.

Et l’avenir me direz-vous? Grâce à votre confiance et à votre solidarité, il est bien plus serein. Il aurait même pu l’être davantage si Sept avait bénéficié de l’aide d’urgence Covid-19 octroyée par la Confédération helvétique aux médias suisses. Or, à notre grande surprise, ni les sites internet comme sept.info ni les magazines-livres comme Sept mook n’ont bénéficié de ce coup de pouce financier, réservé au journalisme d’actualité, radio, télévision et de presse écrite locale et régionale.

Si nous nous réjouissons pour nos confrères, nous déplorons la décision injuste des chambres fédérales et du gouvernement. Elle ne prend tout simplement pas en compte les nouveaux formats journalistiques comme le slow journalisme que nous pratiquons et les nouvelles habitudes d’information ou de lecture. C’est nier également notre rôle dans la formation d’une opinion publique adulte et responsable. Un rôle qui se situe aux antipodes de l’infobésité actuelle de fast news trop souvent anxiogènes, contradictoires et inutiles avec lesquelles l’on repaît nos contemporains sur les réseaux sociaux ou les sites d’actu en continu.

Nous n’allons pas nous laisser abattre pour autant. Comptez sur nous pour redire à nos élus ces quelques vérités aussi souvent que possible et aussi clairement que nécessaire. Parallèlement, nous suivons notre chemin. A notre rythme. Car c’est pour vous que nous sommes entrés en résistance il y a six ans. Et c’est grâce à vous que nous pouvons pratiquer un journalisme d’intérêt public. Un journalisme qui prend son temps, qui va sur le terrain. Celui d’une information de qualité. Celle à laquelle vous avez droit.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe