Djihad made in USA (3/11)

Au fil des semaines, Emad Salem devient un membre de plus en plus important au sein de la cellule naissante d’Al-Quaïda aux Etats-Unis. Au point de se voir confier de nouvelles missions: traducteur pour un islamiste proche du «Cheikh aveugle» et fabricant d’explosifs.

Emad Salem Emad Salem
Quand il se déplace, le «Cheikh aveugle» est toujours entouré de ses nombreux fidèles, dont Emad Salem à droite.© Archives d'Emad Salem

Désormais tout le monde se méfie d’Emad Salem. Nullement découragé, il poursuit sa mission. Il raconte à el-Gabrowny, le charismatique cousin d’el Sayyid Nosair, le périple de Detroit et lui fait part de sa préoccupation:
— Les hommes du cheikh se méfient de moi. Ils pensent que je travaille pour le FBI.
— T’en fais pas, tu es juste un peu parano. Ça passera.

El-Gabrowny a raison. Emad Salem reprend sa place dans la salle du tribunal de New York sans que personne ne trouve rien à redire. Mieux, il s’est trouvé un nouveau «travail». Lors de chaque interruption d’audience, un islamiste, toujours le même, téléphone au «Cheikh aveugle» pour lui faire son rapport. Or, l’homme ne comprend pas bien l’anglais, souvent les débats lui échappent.

Il les interpelle.
— Je vous présente le frère Emad.

Nullement embarrassé, Salem serre la main des deux agents et leur lance:
— Nous parlions boulot. Je viens de perdre le mien. Pourquoi ne me trouvez-vous pas du travail ?

Anticev et Napoli ne répondent pas.
— Je suis un ancien de l’armée. Spécialiste en explosifs. Pourquoi ne m’embauchez-vous pas?

Les deux agents de la Joint Terrorism Task Force (JTTF) éclatent de rire. Même s’ils n’en laissent rien paraître, ils sont furieux de cette imprudence qui risque de compromettre leur taupe. Ibrahim el-Gabrowny aussi. Il entraîne Emad Salem par le coude. Un peu plus loin, il le tance:
— Tu es fou de leur avoir dit que tu étais un spécialiste en explosifs.
— Pourquoi? On est dans un pays libre.
— Ils ne vont plus te lâcher. Ils vont te surveiller et au moindre incident ils te tomberont dessus.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe