Fribourg, paysage suisse de l'année 2018

© Lucienne Mauron
Au petit matin, la silhouette du paysage fribourgeois est marquée par le Moléson, montagne emblématique du canton.

Le paysage sacré des abbayes et des monastères du bassin de la Sarine a été désigné Paysage de l'année 2018 par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage. Une première depuis la création de cette distinction en 2011.

Dans le canton de Fribourg, comme ailleurs en Suisse, les paysages naturels intacts sont rares et l’influence humaine est quasi omniprésente. On peut alors parler de «paysages culturels» qui illustrent l'évolution de la société et des établissements humains au cours des âges, sous l'influence des atouts et/ou des contraintes physiques que présentent leur environnement naturel ainsi que des forces sociales, économiques et culturelles successives, intérieures et extérieures. Du fait de son étendue et de la transition progressive entre les régions lacustres de plaine jusqu'aux chaînes préalpines et avec un territoire en grande partie rural (88% de surfaces agricoles et boisées), Fribourg présente une diversité paysagère très marquée.

Parmi les plus emblématiques du canton, les paysages sacrés. Pour la première fois depuis sa création en 2011, la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement a désigné la valeur spirituelle du bassin de la Sarine comme Paysage suisse de l'année 2018. Issu des grands défrichements à travers l'histoire, le bassin de la Sarine est encore fortement marqué par la présence de très nombreux éléments architecturaux liés au sacré: croix, petits sanctuaires, chemins de croix, chapelles, églises, cathédrale et plus particulièrement abbayes et monastères. Symboles de la tradition catholique ancrée dans l'histoire du canton de Fribourg, lieux de recueillement et de contraste entre nature et culture, ces édifices forment un patrimoine bâti admirable qui confère au paysage une dimension spirituelle remarquable.

Depuis 2002, le Service des biens culturels du canton de Fribourg s'est doté d'une base légale propre à la valorisation de ses paysages avec une nouvelle loi sur la protection de la nature et du paysage. En 2015, la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage réalise un inventaire complet des paysages culturels fribourgeois, au nombre de cinq en fonction de leur texture passagère dominante.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe