Ilford: clac de fin (1/5)

© Nicolas Brodard
Le site industriel d'Ilford Imaging à Marly, en Suisse romande.

Entreprise mondialement réputée dans la photographie, Ilford Imaging a fait faillite en décembre 2013. Récit d'une chute.

«Mes collaborateurs voulaient rallumer la machine et continuer le travail. Je leur ai dit non, on arrête tout. Tout le monde part à la maison.» Pierre Maudonnet était chef d’équipe chez Ilford Imaging. Cette entreprise suisse a fait faillite le 9 décembre 2013. Beaucoup s’y consacraient corps et âme depuis plusieurs décennies. Ils perpétuaient un savoir-faire unique.

Pierre Maudonnet demeure calme, imperturbable, même lorsqu’il évoque ce «jour terrible». «C’est difficile de dire à des collaborateurs qu’il faut partir», reprend-il. Autour de lui, d’anciens collègues observent, écoutent. Pas un mot. Leurs mains cherchent leur menton, ou une tasse de café; quelque chose à toucher. Ils n’interrompent pas ce déferlement de mots empreints d’émotion.

Ils racontent un drame économique et humain. Une histoire à laquelle sept.info a consacré plusieurs articles en 2014. Articles sélectionnés pour les Swiss Press Awards 2015.

Ilford Imaging. Un joyau de l’industrie photographique. Connu et reconnu, du Japon aux Etats-Unis. Tous les artistes mondialement renommés couchaient leurs plus précieux clichés sur son papier. Et puis le vent a tourné, l’écran digital est arrivé. Les exigences de rentabilité ont changé. Ilford est devenue une machine surdimensionnée pour le marché qu’elle visait.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 50 cts, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe