Mediator: une affaire aux allures de guerre économique (1/3)

Le scandale du Mediator a valu aux laboratoires Servier un opprobre inégalé. Mais en coulisses, il a permis à d'autres entreprises pharmaceutiques d’éviter des préjudices importants et de renforcer leur position sur différents marchés à plusieurs milliards de dollars. Un hasard? Enquête.

mediator mediator
Plaquette de Mediator indiqué dans le traitement du diabète de type II. Il contient aussi des substances toxiques responsables, selon les chiffres, de plus de 500 morts.© DR

Le Mediator restera dans les annales comme l’une des affaires qui a le plus violemment agité les sphères politico-sanitaires françaises. Au cœur de ce feuilleton du «médicament tueur», le benfluorex: une substance prescrite aux diabétiques en surpoids et commercialisée depuis 1976 sous le nom de Mediator par les Laboratoires Servier, numéro 2 de la pharma française derrière Sanofi-Aventis.

A partir des années 1990, différentes études avaient établi que les cousines chimiques du benfluorex, la fenfluramine et la dexfenfluramine vendues sous les noms de Pondéral et Isoméride, pouvaient provoquer des valvulopathies et de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP). Autrement dit des pathologies cardiovasculaire et pulmonaire graves susceptibles d’entraîner la mort.

Or les premiers signalements de ce genre d’affections sous Mediator avaient été portés à la connaissance de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à la fin des années 1990. Mais alors que les coupe-faim Pondéral et Isoméride avaient été interdits de vente aux Etats-Unis puis en Europe en 1997, le Mediator n’avait été retiré du marché par les autorités de régulation françaises qu’en novembre 2009, soit douze ans plus tard.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe