Dan Moldea, De Niro, Scorsese et le mystère Jimmy Hoffa (1/3)

© Fabrizio Calvi
Le journaliste américain Dan Moldea enquête depuis 1975 sur la disparition mystérieuse de Jimmy Hoffa. 

C’est l’histoire d’un cadavre qu’on cherche depuis quarante ans. Une quête qui est désormais l’un des grands mythes américains. Le 30 juillet 1975, Jimmy Hoffa, président des Teamsters, le syndicat des conducteurs routiers américains, disparaît mystérieusement. Quarante ans plus tard, Robert De Niro et Martin Scorsese ont décidé de consacrer un film à l’affaire, «The Irishman». Ils contactent Dan Moldea, le journaliste qui enquête sur ce sujet depuis 1975, mais rien ne se passe comme prévu…

Dans les quartiers nord de Washington, sur les hauteurs de Georgetown, au 2434 Wisconsin Avenue se trouve l’Old Europe, le restaurant le plus kitsch de la côte est des Etats-Unis. Dans une ambiance furieusement «brasserie allemande», des serveuses fatiguées en tenue bavaroise tanguent les bras chargés de choucroute et de bières. Ici, deux fois par an, se réunit l’un des clubs les plus sélect des Etats-Unis. Il n’a pas de nom. Pour y entrer, il faut être coopté et surtout avoir écrit au moins un livre diffusé en librairie. On y trouve certains des meilleurs auteurs de polars américains, des historiens, des flics à la retraite et des ex-barbouzes.

On peut y croiser un homme un peu épais, au regard malicieux et au visage poupin: c’est l’ancien chauffeur du redoutable fondateur du FBI, J. Edgar Hoover. Il connaît bien des secrets du Bureau, qu’il distille savamment. Il est d’ailleurs en grande discussion avec un syndicaliste ayant infiltré les mafias russes et italiennes pour le compte de la CIA et du FBI. Ce vieux gentleman, ancien de la CIA en Corée du Sud, a imaginé les aventures d’un flic… nord-coréen. A ses côtés, le journaliste qui a révélé l’existence de l’opération Condor menée par la CIA en Amérique latine. Passe un petit homme rond qui fleure bon le Sud. Dans une autre vie il était organisateur de foires de BD, avant de rédiger sur l’Amérique des complots, des pavés qui s’arrachent dans les rares librairies encore ouvertes. Plus loin, des anciens des services de renseignement de l’US Army devisent avec des stars de la télévision américaine sous l’œil amusé d’une écrivaine globe-trotter, spécialiste de l’Asie centrale.

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe