Prix du photojournalisme suisse 2022

© sept.info

Pour sa deuxième édition, le Prix Sept du photojournalisme suisse récompense deux projets parmi la dizaine de récits photographiques proposés à l’occasion de ce concours unique dans notre pays.

Pour sa deuxième édition, le Prix Sept du photojournalisme suisse 2022 récompense deux projets parmi la dizaine de récits photographiques proposés à l’occasion de ce concours unique dans notre pays. Ces deux reportages, «Harraga» (brûleurs de frontières, en dialecte nord-africain) de Paloma Laudet et «Ecrire avec Noora» de Shervine Nafissi, se partagent notre prix d’encouragement. Pas de premier prix en revanche cette année. Paloma Laudet et Shervine Nafissi succèdent à Arunà Canevascini en 2017, Elsa Guillet en 2018, Svetlana Holzner en 2019 et Gabriel Monnet en 2021, le prix n’ayant pas pu être remis en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus. Rendez-vous d’ores et déjà en 2023 pour la prochaine édition

La franco-suisse Paloma Laudet née en 1999 nous a convaincus par son immersion parmi les migrants mineurs de Ceuta, enclave espagnole du nord de l’Afrique. Sa narration écrite combinée à sa série d’images correspond au genre journalistique du reportage photographique tel que nous le pratiquons chez Sept. 

La suite de cette histoire est payante.

Abonnez-vous

Et profitez d'un accès illimité au site pour seulement 7.-/mois.

Je profite → Déjà abonné? Connectez-vous.

Achetez cet article

Nouveau: dès 0.50 CHF, payez votre histoire le prix que vous voulez!

Je me connecte → Paiement rapide et sécurisé avec Stripe